image slideshow
 
 
 
AccueilMairieVie localeInfos pratiquesEcoleBoesenbiesenSalle des Fêtes
 
 
 
 
Boesenbiesen - Presse locale - Emploi - Météo -


« Mai - 2019 »
DiLuMaMeJeVeSa
 01020304
05060708091011
12131415161718
192021232425
262728293031 


Les 10 derniers articles !

vendredi 19 avril 2019

Soirée Bol de riz

Présentation du projet à Cotonou par Mme Gendre et Père Jean-Marie.

La traditionnelle soirée "Bol de Riz" des communautés de paroisses d'Artolsheim et Marckolsheim a...


vendredi 12 avril 2019

Décès

Le dernier hommage à Fernand Rohr Samedi dernier, l’église Saint-Sébastien de Boesenbiesen était...


mercredi 03 avril 2019

Apéritif caritatif chez les pompiers

Mme Marthe Kehren, entourés de sapeurs-pompiers volontaires (et professionnel) et du président de l'amicale de Boesenbiesen.

L'amicale des sapeurs-pompiers de Boesenbiesen a invité dimanche les habitants à un apéritif...


dimanche 31 mars 2019

OSCHTERPUTZ sur le ban communal

Article Dna.

Le samedi 23 mars, quelques enfants du RPI accompagnés de leurs parents et de conseillers...


mardi 26 mars 2019

REPAS GASTRONOMIQUE à BOESENBIESEN

Article Dna.

  C’était une première pour l’ACSL ! Organiser un repas « Accords Mets et Vins » à la salle...


vendredi 15 mars 2019

Le doyen Emile Goetz fête ses 92 ans

92 ans Emile Goetz Photo Dna.

Émile Goetz, le doyen des hommes de Boesenbiesen, vient de fêter son 92e anniversaire. Il est né le...


dimanche 10 mars 2019

Accords mets et vins, première !

L’ACSL (Association culture sports et loisirs) de Boesenbiesen organise son premier repas « Accords...


lundi 14 janvier 2019

Les aînés se retrouvent

Les enfants du RPI ont chanté pour les aînés du village.  PHOTO DNA

Dimanche dernier, les aînés de Boesenbiesen et leurs conjoints étaient invités par la commune aux...


mercredi 02 janvier 2019

Une nouvelle octogénaire

Marlyse Denu 80 ans

Marlyse Denu est née le 2 janvier 1938 dans la maison familiale à Boesenbiesen. Elle est la seconde...


vendredi 23 novembre 2018

Le club Owerot fait son loto

Arsène l’ancien mécano a utilisé des écrous comme jetons pour garnir ses cartons  PHOTO DNA

Le club Owerot de Boesenbiesen présidé par Thérèse Gaschy a organisé son loto lundi dernier. Une...




Les 10 dernières infos !

vendredi 22 mars 2019

Oschterputz


jeudi 28 juin 2018

COURSE DE MOTOS ANCIENNES

Le Moto-Club du Ried organise la traditionnelle course de motos anciennes le SAMEDI 06 OCTOBRE et...






 
lundi 20 août 2018 Il y a: 274 jours
Categorie: A.C.S.L, Dossier de presse

Le village du Flammekueche

Fermer
Envoyer cet article
Send this form











Michel, derrière son four depuis la première fête.

Les tartes sont garnies une par une à la main par une soixantaine de bénévoles.

Article L'Alsace

La 34e fête de la tarte flambée organisée par l’ACSL (Association Culture Sports et Loisirs) s’est déroulée ce week-end sous le chapiteau à Boesenbiesen, animée par l’orchestre FM Light.

La tarte flambée est issue d’une tradition bien alsacienne. Autrefois, tous les paysans cuisaient leur pain dans des fours à feu de bois. Après avoir préparé leurs miches, il restait toujours de la pâte pour les flammekueches car rien ne devait se jeter.

A Boesenbiesen, la pâte est préparée spécialement pour la fête. Dès samedi soir, c’est une équipe d’une soixantaine de bénévoles qui s’est mise au travail pour préparer les tartes flambées salées et sucrées. « Tout est fait sur place avec des produits frais », explique le président de l’ACSL Bruno Bouillé avec une certaine fierté. « Arnaud prépare les 300 kg de pâte, une équipe épluche les 120 kg d’oignons et les pommes », ajoute-t-il. « Lors du coup de chaud, on ne parle pas beaucoup dans les coulisses, chacun sait ce qu’il a à faire », conclut-il.

Derrière le four depuis le début

La fête a débuté samedi en présence des membres de la confrérie des Zewwelatreppler de Sélestat, des Rieslinger de Scherwiller et du Grand Maître, Daniel Werling, de la Confrérie de la Véritable Flammekueche d’Alsace. « C’est toujours impressionnant de voir ce qu’ils arrivent à réaliser dans une petite commune pour respecter la tradition du véritable Flammekueche », nous dit-il.

L’une des opérations les plus importantes dans la préparation des Flammekueche, c’est la cuisson. « Au début, nous n’avions que des petits fours à deux tartes… Avec l’expérience, nous avons conçu nous-mêmes nos fours à quatre tartes », explique Michel, qui fait sa 34e année derrière le four. « Ce qui est important dans la cuisson, c’est d’avoir un feu de bois régulier avec de belles flammes. Une fois qu’elle est bien dorée en surface, il faut la monter au deuxième niveau pour cuire le fond ».

On vient de partout !

A l’entrée sous le chapiteau, quatre cartes, une de l’Alsace, une de la France, une de l’Europe et une du monde. A l’aide d’un petit drapeau, chacun a pu marquer d’où il venait. Outre l’Alsace représentée du Nord au sud, on venait d’Allemagne, d’Angleterre, de Belgique, d’Italie et même d’Egypte.

Parmi eux, Laurie qui vient de Contrexéville et qui est tombée amoureuse de l’Alsace. « La tarte flambée, c’est une religion par ici », dit-elle en rigolant.

Dimanche en fin de journée, la fête a repris de plus belle, avec les Willerthaller qui ont assuré l’ambiance comme ils savent si bien le faire.


Fichiers:
20180822_Article_LAlsace.pdf (866 Kb)

 
 
  Site officiel de Boesenbiesen créé avec Typo3. Copyright 2006   Page statique du 22.05.19 01:05:13 Conception et réalisation : Leiby Marc - Loup-Forest Nathalie  
  Historique maintenance  -  Analyse site  Surveillé par Site24x7
Disponibilité cette semaine
Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web