image slideshow
 
 
 
AccueilMairieVie localeInfos pratiquesEcoleBoesenbiesenSalle des Fêtes
 
 
 
 
Boesenbiesen - Presse locale - Emploi - Météo -


« Mars - 2019 »
DiLuMaMeJeVeSa
 0102
03040506070809
10111213141516
171819202123
24252627282930
31 


Les 10 derniers articles !

lundi 14 janvier 2019

Les aînés se retrouvent

Les enfants du RPI ont chanté pour les aînés du village.  PHOTO DNA

Dimanche dernier, les aînés de Boesenbiesen et leurs conjoints étaient invités par la commune aux...


mercredi 02 janvier 2019

Une nouvelle octogénaire

Marlyse Denu 80 ans

Marlyse Denu est née le 2 janvier 1938 dans la maison familiale à Boesenbiesen. Elle est la seconde...


vendredi 23 novembre 2018

Le club Owerot fait son loto

Arsène l’ancien mécano a utilisé des écrous comme jetons pour garnir ses cartons  PHOTO DNA

Le club Owerot de Boesenbiesen présidé par Thérèse Gaschy a organisé son loto lundi dernier. Une...


lundi 19 novembre 2018

Les trous de mémoire du maire

Plus d’une centaine de spectateurs a assisté dimanche après-midi à la salle des fêtes de...


vendredi 16 novembre 2018

Prêts pour la première

Ce dimanche, les acteurs de la troupe théâtrale de l’ACSL de Boesenbiesen remontent sur scène pour...


jeudi 01 novembre 2018

Halloween au Club des Jeunes

Des bonbons ou un sort !" a crié cette troupe monstrueuse devant chaque maison de Boesenbiesen.

Mercredi 31 octobre, le CJB a invité tous les petits boesenois à venir fêter Halloween. C'est...


jeudi 25 octobre 2018

Monique Gaschy, nouvelle octogénaire

Monique Gaschy nouvelle octogénaire.  PHOTO DNA

Monique Gaschy de Boesenbiesen vient d’avoir la joie de fêter son 80eanniversaire. Elle est née le...


dimanche 14 octobre 2018

Théâtre alsacien

Groupe théâtrale

Le groupe théâtrale de l'ACSL de Boesenbiesen est remonté sur les planches pour préparer activement...


mardi 18 septembre 2018

N’en jetez plus !

Le robot de Paulette est ausculté à fond avant d’être réparé.

Samedi dernier, la salle des fêtes de Boesenbiesen avait l’air d’un petit atelier de bricoleur....


jeudi 06 septembre 2018

Plutôt réparer que jeter, un geste pour notre environnement.

Article DNA

Samedi 15 septembre, l'ACSL de Boesenbiesen reçoit l'association Repair Café du Hahnenberg, à la...








 
dimanche 07 octobre 2018 Il y a: 165 jours
Categorie: Toutes associations, Dossier de presse

160 motards tout le week-end au Grand Prix du Ried

Fermer
Envoyer cet article
Send this form











Gérard Bonnet, cinq fois champion de France, participe pour la première fois au Grand Prix du Ried sur sa Guzzi de 1977 PHOTO DNA

Article DNA

Le 20e Grand Prix du Ried organisé par le moto-club du Ried se déroule ce week-end à Boesenbiesen. Un événement incontournable dans le Centre-Alsace. Une boucle de 3,5 kilomètres sur route fermée à la circulation entre Boesenbiesen et Schwobsheim.

Les premiers participants à cette course de motos anciennes sont arrivés au paddock dès jeudi, à Boesenbiesen, pour le 20e Grand Prix du Ried organisé durant tout le week-end. Samedi après-midi, toutes les places étaient occupées par les coureurs venus en camping-car pour se mettre à l’aise en installant leurs tentes et leurs ateliers ambulants.

« Une course unique en France »

Cette année, le Grand Prix du Ried a attiré 160 participants, dont beaucoup sont venus d’Allemagne pour passer un week-end moto à Boesenbiesen. Parmi eux, des motards de renom comme Bruno Scheurer sur Kawasaki 1 000 qui a participé au Paris Dakar, le binôme allemand Schwärzel-Huber champion du monde de side-car.

Parmi les locaux, Gérard Bonnet, multiple champion de France de la montagne, trente-cinq années de compétition derrière lui. « J’ai plutôt participé à des courses d’endurance, à Boesenbiesen je découvre la moto et en même temps le circuit, il va falloir m’y adapter, c’est une course de régularité et pas de vitesse » explique Gérard Bonnet, qui connaît mieux les circuits des 24 heures du Mans, celui du Bol d’or du Castellet ou celui des 8 heures d’Oschersleben.

« Le Grand Prix du Ried, c’est une course unique en France qui convient bien aux seniors », assure Gérard Bonnet. Pour un adepte de l’endurance, passer à une course de régularité, nécessite quand même quelques adaptations. « Je suis venu à Boesenbiesen pour me faire plaisir, il faut être sur la moto pour percevoir vraiment les sensations qu’une telle course nous procure » ajoute-t-il.

Oublier la grasse matinée

Aujourd’hui dimanche, les habitants des deux villages du Ried ne pourront pas faire la grasse matinée. La première manche démarre dès 8 h. Pour les neuf classes, la première manche de cinq tours sur route entre les deux villages se clôturera par la course de side-car. L’après-midi, lors de la 2e manche, les coureurs devront réaliser le même temps que le matin.



 
 
  Site officiel de Boesenbiesen créé avec Typo3. Copyright 2006   Page statique du 22.03.19 05:07:06 Conception et réalisation : Leiby Marc - Loup-Forest Nathalie  
  Historique maintenance  -  Analyse site  Surveillé par Site24x7
Disponibilité cette semaine
Monitoring internetVista® - Monitoring de sites web